Les 3 mots glissés alors que je prenais racine devant le ministère du travail cette semaine. Quand on travaille, qu'on jongle entre boulot, enfants, impératifs et accessoire on apprend vite que.. Rien n'est vraiment grave. Alors j'ai décidé de la croire quand notre nounou m'a annoncée qu'elle nous laissait tomber. c'est vrai, ce n'est pas bien grave, mais  @/€:&:)((:( damned ça met un brin dans la mouise quand même! 

Pas grave donc... Je vais plutot me concentrer sur mon cadeau du marché, sur les attentions de Juliette, les mots d'Agathe, de Marie et Marion, sur les petites minutes pour moi glanées ici et là, les tricots terminés et ceux en gestation :) 

 image image

les gâteaux de Noël faits en mars, les thés à Amiens entre 2 trains, les macarons devorés, le sourire de ma Madeleine berchue par la force des choses - chute et dent de devant cassée, 2 minutes de sanglots et son regard volontaire alors que je tournais de l'œil quasi, elle m'épate elle m´épate - celui de ma reine dans son grand lit de grande, me concentrer sur les envies aussi qui débordent si vous saviez!

image

et puis je vais tâcher de revenir plus souvent par manque vous me manquez pardi!!